lundi 31 août 2020

Des questions et des réponses

Quand le site Les Sentiers de l'Imaginaire propose une interview au scénariste du Serment de l'acier, c'est avec un plaisir non dissimulé qu'il accepte d'y répondre.
Voici donc un entretien au long cours (mais intéressant!😁):


Et, pour la route, une nouvelle chronique du tome 1, de la part d'Actugaming, parce que ça fait tout simplement plaisir de lire des choses comme ça:


 

mardi 25 août 2020

Des nouvelles du front

Puisque la fin des vacances approche, et afin de bien préparer la rentrée (termes qui ne veulent pas dire grand chose pour les auteurs de bande-dessinée), voici, en exclusivité, les premières images du tome 2!

 

 

Quant à l'avancée du découpage, une image vaut mieux qu'un long discours:

lundi 10 août 2020

Quelques personnages pas si secondaires

 Dans le serment de l'acier, autour du trio principal Estèla, Aelis et Vuk, gravitent une petite galerie de personnages qui gagnent à être présentés:

Doron Ursari, chef du clan du même nom, c'est un prince de sang Romani, prétendant au trône nomade.
Son ambition passe avant ses sentiments, même ceux qu'il a pu éprouver un jour pour Vuk Ciganin, si jamais ceux-ci étaient sincères.
 


Ordane l'ancienne, matriarche du modeste clan des Ruvsari pour lequel Vuk a la charge de protecteur.
Accueillante, elle n'en défend pas moins l'indépendance de sa tribu face aux pressions que tentent d'exercer les factions plus puissantes.


Le Chevalier Salamandre, roi des gueux de Torrède. 
Son influence s'étend sur tous les bas-quartiers de la capitale Onarque. Sa cour, toujours changeante, regroupe la grande majorité des laissés pour compte de la ville, malandrins de toutes sortes, mendiants, filles de joie et bien d'autres.
De ses origines, on ne sait rien, à part qu'il prétend venir d'au-delà même des frontières du Vaste Pays...


Faïs, l'une des lieutenant du Chevalier Salamandre.
Fidèle à son seigneur et d'un caractère plutôt bien trempé.


Sarnin, autre lieutenant du Chevalier Salamandre.
Dire qu'il n'éprouve pas un petit quelque chose pour Estèla serait un mensonge.


Jaufre Ascensal, maître-chien de la garde de Torrède et père adoptif d'Estèla.


Pierino Valens, capitaine de la garde de Torrède.





lundi 3 août 2020

Étapes de planche

Un album, ça se construit, planche par planche.
Voici donc un exemple des différentes étapes qu'a pu connaître une demi-page du Serment de l'acier jusqu'à son résultat final.

D'abord vient le synopsis (l'écriture de l'intrigue complète où l'ensemble des scènes sont décrites dans le détail. C'est aussi le moment où l'on définit aussi le nombre de planches nécessaires pour chacune de ces scènes).

On passe ensuite au découpage.
Le nombre de cases par planche, la description des plans, les dialogues apparaissent alors.
Et on fait ça planche par planche sur tout l'album.
Pour exemple, la seconde partie de la planche 5:

Tout ça, c'était le travail du scénariste, celui de la dessinatrice commence maintenant.
En se basant sur le découpage, Élisa propose son story-board, elle met des images sur les mots:

Une fois que tout le monde s'est mis d'accord, elle passe à l'encrage:

Axel, le coloriste, entre à son tour dans la danse avec sa très belle palette de couleurs:

Et pour finir, on place les bulles (leur emplacement et leur taille étant définis à l'étape du story-board) avec le lettrage:

Si le boulot se termine là pour les auteurs (bien qu'il y ait, tout au long du processus, maintes vérifications et relectures avec l'équipe éditoriale), il reste encore du chemin sur la fameuse chaîne du livre: impression, fabrication et distribution pour que l'album arrive chez les libraires, et, de là, dans les mains des lecteurs.

lundi 27 juillet 2020

Il n'y a pas de mal a se faire du bien


Petite revue du web où les gens semblent encore et toujours satisfaits de leur lecture du tome 1 du Serment de l'acier.
Et ça fait plaisir! :)

"Le tout est donc complexe, bien écrit et surtout bien détaillé..."
"Visuellement, c'est du tout bon, et les personnages sont parfaitement détaillés [...] très expressifs."


"Un monde d'héroïc-fantasy comme on les aime, avec son lot de complots et de magie, le tout superbement mis en image par Elisa Ferrari, avec une jolie mise en couleur qui rend le voyage particulièrement agréable."



"De l'action, mais aussi une part sociologique, voire politique, Elisa Ferrari touche, avec son dessin très pertinent, travaillé et sensuel, l'imaginaire du lecteur tout en déclinant un cadre parfait pour l'histoire."
"Un premier tome qui va plus loin qu'une simple mise en place et dévoile déjà une partie de l'intrigue sur fonds de combats et de coups tordus. Et de vengeance entre peuples. Toujours d'actualité."



Et pour Nakamanga, l'album est carrément un coup de cœur!
"Un récit qui m'a vraiment happé dès les premières pages. L'univers mis en place semble tellement riche, avec ses différents peuples, différentes cultures et une belle palette de personnages."
"Graphiquement, le travail de Ferrari est remarquable! C'est simplement beau, le chara-design colle parfaitement au genre, il est travaillé, les décors/fringues/objets détaillés et l'on retrouve aussi une colorisation vraiment très efficace avec de beaux jeux de lumière. Pour moi, c'est un gros oui !"



lundi 20 juillet 2020

Un peu de Torrède

La construction du Vaste Pays a demandé un certain nombre de recherches, des idées notées, documentées, qui ont ensuite pris vie sous le crayon d'Elisa.
Voici, par exemple, comment la cité de Torrède fût construite: